La Chorale Saint-Jean

La Chorale Saint-Jean du Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta est devenue l’une des chorales francophones les plus grandes et actives dans l’Ouest canadien depuis sa création en 1937.  Ayant pour but de célébrer et de préserver l’héritage culturel et linguistique de la communauté francophone, les membres de la Chorale sont issus tout autant de la communauté estudiantine que de la communauté francophone établie depuis longtemps en Alberta. Dirigée depuis 1995 par Laurier Fagnan, pédagogue très respecté, l’ensemble a gagné une réputation nationale pour son magnifique son, pour ses interprétations pleines de passion et de musicalité et pour son incroyable joie de vivre. Elle puise dans le répertoire d’œuvres classiques avec orchestre, du chant sacré a capella, des negro spirituals ou encore du folklore, et ce dans plusieurs langues. La chorale a aussi commandé plus de vingt-cinq pièces originales et a déjà quatre disques à  son actif et des productions futures sont à l’agenda.

Dans la scène mondiale de la musique

La Chorale compte parmi ses prestations importantes une tournée de dix jours au Québec en 2005, lors de laquelle les choristes ont pris plaisir à chanter devant près de 10 000 Québécois. Au printemps 2007, la Chorale a interprété « Elles s’appelaient Marie : grande suite pour chœur » composée spécialement pour elle par France Levasseur-Ouimet. Cette grande œuvre fut dotée d’une place spéciale aux célébrations du 400e  anniversaire de la ville de Québec en 2008. Pour cette grande fête, les voix de la Chorale Saint-Jean se sont aussi jointes à celles de 1 400 choristes rassemblés pour marquer ce grand événement lors d’un concert gala au Colisée de Québec. Leur chef, Laurier Fagnan, a eu l’honneur d’être un des six chefs (le seul non-québécois) à diriger ce grand ensemble. Et afin de marquer et de célébrer ses racines dans la richesse culturelle et musicale du merveilleux pays de ses ancêtres, cet ensemble dynamique a fait une tournée de la France en juillet 2011, avec des prestations à Paris, Lyon et plusieurs autres villes.

Points forts

La Chorale a reçu au cours des dernières années le « Prix Eugène-Trottier » ainsi que le « Prix Impact » décernés par l’Association canadienne-française de l’Alberta. En 2008, l’Office national du film a produit un documentaire sur la Chorale intitulé Le chœur d’une culture afin de souligner le rôle important qu’elle joue dans le rayonnement de la communauté francophone canadienne hors Québec. En 2011 l’ensemble a reçu le « Prix de distinction » du Temple de la renommée de la ville d’Edmonton pour marquer sa contribution exceptionnelle à la vie culturelle et artistique de la capitale albertaine. En juillet 2012, la Chorale a été l’hôte des Choralies internationales Edmonton 2012, festival  qui a attiré des centaines de choristes et chefs du monde francophone dans la capitale de l’Alberta.

 


 

Established in 1937, Chorale Saint-Jean of the University of Alberta’s Campus Saint-Jean is one of Edmonton’s longest-established choirs. With members coming from both the francophone community and the university student body, Chorale Saint-Jean was formed to celebrate and preserve the heritage and language of the francophone community in the west and has become the largest and most active francophone choir in Western Canada. Possessing incredible joie de vivre, this high-spirited ensemble charms its audiences with its passionate vocal interpretations and musical sincerity. The choir’s artistic director since 1995, Laurier Fagnan, is well respected as an educator, director and specialist in the application of bel canto principles to choral singing. Believing that beautiful music has no boundaries and can be appreciated in any language, Chorale Saint-Jean always seeks to bring choral music to a wider audience

Some of the choir’s highlights include a ten-day tour of Québec in 2005 where members enjoyed singing for almost 10,000 Québécois. The previous year saw it participate in official activities to celebrate the centennials of both the City of Edmonton (2004) as well as the province of Alberta (2005). In the spring of 2007, the choir premiered a new choral suite entitled Elles s’appelaient Marie composed especially for it by France Levasseur-Ouimet. Recounting the story of the migration of the francophone culture to Western Canada, this historical masterwork afforded Chorale Saint-Jean an important role in Québec City’s 400th anniversary celebrations, where it was given a spotlight concert. The choir also joined forces with 72 other ensembles from all corners of the francophone globe to sing in the 1,400-voice choir gathered to celebrate this momentous event. Chorale Saint-Jean’s director was one of six conductors – the only non-Québécois - chosen to lead this ensemble. The National Film Board produced a documentary on the choir’s involvement in these festivities and on its key role in helping bridge the Québécois and Franco-Albertan cultures through choral music.

The choir has recently recorded its fourth CD and is working on a fifth. It toured France in July of 2011 where it had the privilege of collaborating with several French choirs and singing for over 3,000 people at Notre-Dame Cathedral in Paris. It has been awarded both the Prix Eugène-Trottier and the Prix Impact for its role in providing added visibility to Alberta’s francophone community. In March of 2011, Chorale Saint-Jean was awarded the City of Edmonton Cultural Hall of Fame Award of Distinction for its role in promoting culture through choral music. In July of 2012, it was host choir for Choralies internationales Edmonton 2012, a festival which gathered hundreds of choristers and conductors from different parts of the francophone world.